mardi 22 août 2017

Exposition : Les clichés de Benbadryef à Essaouira

L’artiste-photographe marocain Abdelghafour Benbadryef expose, jusqu’au 30 mars, ses clichés à l’Institut français d’Essaouira (IFE), sur le tatouage.

Dans cette exposition intitulée «Najmah», l’artiste questionne l’essence et les motifs du tatouage: s’identifier, revendiquer, affirmer, célébrer et immortaliser.
Les raisons divergent et les signes aussi.

Si le tatouage est utilisé par certains pour se démarquer de l’ensemble de la société, Abdelghafour Benbadryef cherche à rendre hommage aux grands-mères, aux femmes du village qui gravent sur leurs corps des signes porteurs de sagesse ou tout simplement de fétichisme innocent.
Confrontant mise en scène picturale délibérée et réalité surchargée et triviale, cette aventure pittoresque opère une union subtile, mais clivée entre le kitsch, le pop art et un romantisme orientaliste.

Voir aussi

Nouveau : un «Forum marocain de l’innovation et du dialogue des cultures»

Le «Forum marocain de l’innovation et du dialogue des cultures», une nouvelle plate-forme dédiée à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.