mardi 25 avril 2017

Espace d’art Actua : Chaïbia face à Hossein ou l’œuvre en miroir

Ce mois de février 2017, à l’espace d’art Actua, à Casablanca, la Fondation Attijariwafa bank a donné le coup d’envoi d’une exposition particulière…

Intitulée «Chaïbia et Hossein Tallal, une œuvre en miroir», l’exposition rassemble, pour la 1ère fois au Maroc, les deux artistes en un jeu de miroir où se mêlent, entre la mère et le fils, une affection mutuelle sans bornes et une vocation artistique passionnée.

Douze ans après le décès de l’illustre peintre marocaine, Chaïbia Tallal, la Fondation Attijariwafa bank tenait à rendre un singulier hommage à celle qui, légende vivante de l’art marocain, fait encore et toujours vibrer le cœur des Marocains et celui des amoureux de l’art dans le monde entier. A ses côtés, Hossein Tallal s’est illustré très jeune par une peinture hors des sentiers battus, comme il s’est dévoué toute sa vie à l’œuvre de sa mère et à la construction de sa renommée de par le monde.

Cette belle histoire d’attachement et de fidélité méritait ainsi d’être racontée au fil d’une exposition, sur une période allant de 1967 à 1988 pour Chaïbia et de 1970 à 2015 pour Tallal, où cohabitent œuvres, éditions d’art rares, tapisseries, pour certaines n’ayant jamais été montrées au public.

L’exposition présente également de nombreux témoignages filmés d’intellectuels et de personnalités de la culture, tels que Fatima Mernissi, Ahmed Taïeb El Alj, Tayeb Seddiki, Ahmed Jaride… et propose une immersion dans l’univers de deux artistes d’exception, en l’occurrence Chaïbia avec ses formes libres, d’une spontanéité toujours renouvelée, conjuguées à un expressionnisme dramaturgique ancré chez Hossein Tallal.

Première au Maroc, cette manifestation artistique suggère également l’empreinte marquante des lieux où ont vécu les deux artistes. Il a ainsi été privilégié de recréer des atmosphères vivantes, faisant appel à leurs objets personnels vibrant d’émotion et de mémoire, pour mieux ressentir et comprendre la relation entre la mère et le fils.

D’une peinture à l’autre et d’un espace à un autre, se refléteront ou se confronteront les tons opaques et pénétrants des peintures de Tallal dans ceux éclatants et toujours vifs de Chaïbia. Ce mélange donne à cette exposition une dimension onirique, faisant appel à l’imaginaire, aux sens et au ressenti.

A travers l’organisation de «Chaïbia et Hossein Tallal, une œuvre en miroir», la Fondation Attijariwafa bank enrichit d’une nouvelle pierre l’axe «Mémoire et Histoire» inscrit dans ses missions. Cet axe, dont la fréquence est en moyenne biennale, est dédié depuis 2009 aux expositions rétrospectives des grands peintres ayant 50 ans de parcours.

Il s’agit également, pour la Fondation, de poursuivre la démocratisation de l’art avec des artistes tels que Chaïbia et Hossein Tallal, véritables locomotives de l’art au Maroc. La Fondation proposera ainsi, comme à son habitude, un programme de visites commentées, animées par un conférencier, pour tous les groupes scolaires et associations désireux de (re)découvrir ce pan du patrimoine pictural moderne.

L’exposition est accessible dans les deux espaces d’art d’Attijariwafa bank à Casablanca.

– Espace d’art Actua, jusqu’ au 14 avril 2017

– et Espace d’art Moulay Ali Kettani, du 25 avril au 22 mai 2017

Voir aussi

Rap electro : Fnaïre aux NBA

Le groupe Fnaïre revient sur la scène avec un nouveau style rap electro, via son …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.