vendredi 20 octobre 2017

CasArts : Casablanca aura enfin son théâtre

Roi mohammedVI inaugurant casarts

Le Grand Théâtre de Casablanca (CasArts) est un investissement de l’ordre de 1,5 MMDH»

SM le Roi Mohammed VI a procédé, jeudi 16 octobre 2014, au lancement des travaux de réalisation du Grand Théâtre de Casablanca (CasArts). Un projet qui sera réalisé dans un délai de 36 mois au cœur de la métropole, pour un investissement de l’ordre de 1,5 milliard de dirhams (MMDH). Ce grand projet, qui sera réalisé par la société «Casa Aménagement» dans un délai de 36 mois, sera financé par le budget général de l’Etat (280 millions de DH, MDH), la Direction générale des collectivités locales relevant du ministère de l’Intérieur (480 MDH), le Fonds Hassan II pour le développement économique et social (400 MDH), la Région du Grand Casablanca (100 MDH) et la Commune urbaine de Casablanca (180 MDH).
CasArts, qui sera réalisé selon les standards internationaux, comprendra des salles de spectacle (1.800 places), de théâtre (600 places) et de concert (300 places), des espaces de répétition et de création, des ateliers pédagogiques pour enfants, un village d’artistes et de techniciens, des espaces commerciaux et un espace dédié aux concerts en plein air d’une capacité de 35.000 personnes. Ce projet prévoit également le réaménagement des grandes places «Rachidi» et «Mohammed V» qui abriteront, après travaux, des parkings souterrains d’une capacité globale de 900 places.

Le Grand Théâtre de Casablanca, qui est au cœur de la ville, s’intègrera parfaitement dans le schéma de recomposition de l’agglomération de Casablanca et de configuration de l’espace urbain, à la faveur du plan intégré de développement de la Région du Grand Casablanca (2015-2020) lancé en septembre dernier par SM le Roi et du projet pilote «Wessal Casablanca-Port». Il constitue en outre une boucle importante de cette nouvelle génération d’établissements culturels ayant vu le jour dans toutes les grandes villes du Royaume, dont le Théâtre Mohammed VI à Oujda, le Complexe culturel de Fès, le Complexe artistique de Tanger et le Théâtre Mohammed VI de Rabat. Autant d’infrastructures culturelles modernes pour permettre un accès de la population aux activités d’animation culturelle et artistique visant à faire de la culture un levier essentiel du développement humain et socio-économique.

Bouchra Elkhadir

Voir aussi

Street Art : Un atelier pour renouveler l’âme enfantine d’Assilah

L’atelier «Street Art» pour enfants, lancé le 10 juillet et qui s’est poursuivi jusqu’au  21 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.