lundi 21 août 2017

Casamémoire : Du 1er au 6 avril, Casablanca célèbre son patrimoine

Anciens abattoires casablanca

A ne pas rater: sur une semaine, les Casablancais peuvent visiter gratuitement les bâtiments les plus emblématiques de la ville. Mais il n’y a pas que ça. Des conférences, animations artistiques, soirée nocturne…

A l’occasion de la Journée internationale des monuments et des sites de l’UNESCO, l’association Casamémoire, en collaboration avec la ville de Casablanca, organise la sixième édition des Journées du Patrimoine de Casablanca, du 1er au 6 avril 2014.

Des opportunités pour tous de découvrir les joyaux architecturaux de la ville, surtout qu’à cette occasion, plusieurs institutions ouvrent leurs portes au grand public: la wilaya, le tribunal, la poste, la Banque du Maroc et, pour la première fois, le consulat de France.
Pour la réussite de cet événement, Casamémoire mobilise 250 guides-médiateurs bénévoles. Les visites guidées des monuments constituent le centre des Journées du Patrimoine de Casablanca. A pied ou en bus, les Casablancais peuvent visiter la capitale économique pour découvrir la beauté architecturale de cette ville qu’on ne connaît pas assez et prendre le temps de la contempler!
A travers cet événement, le public va découvrir les richesses patrimoniales dont regorge la capitale économique via son Ancienne Médina, les fortifications de la Sqala, le Boulevard Mohammed V, du Marché central à l’immeuble Assayag, le quartier des Habbous, de la Mahkama à la place de la mosquée Youssoufie et Dar Al Makhzen, les anciens abattoirs, etc. Autre particularité cette année, le public découvrira aussi le quartier des Roches Noires. La ville de Dakar sera l’invitée d’honneur de ces Journées du Patrimoine de Casablanca: Expositions, projections, concerts et workshops seront proposés pour offrir un regard croisé sur le patrimoine des deux villes jumelées.
Le Boulevard Mohammed V s’animera le temps d’une soirée grâce à des installations artistiques imprégnées de moments forts de l’histoire de la ville. Une balade nocturne entre l’Hôtel Lincoln et la place des Nations Unies sera couronnée par un mapping vidéo alliant son et lumière sur la façade de l’un des bâtiments emblématiques du boulevard. Un spectacle inédit à découvrir absolument le vendredi 4 avril, de 20h à 22h !
Lancé à Casablanca en 2009, cet événement culturel offre l’opportunité de découvrir les joyaux architecturaux de la ville à travers une riche programmation comprenant des visites guidées, des conférences et des animations artistiques. Et comme chaque année, des visites scolaires sont prévues. D’ailleurs, 3.600 élèves des établissements scolaires publics et privés sont déjà inscrits. Et, pour reprendre une idée de Rachid Al Andaloussi (qui préside aux destinées de Casamémoire), exprimée lors de la conférence de presse organisée à l’Ecole des Beaux-arts pour présenter la programmation de l’événement, Casablanca, c’est aussi la ville qui se vante par ses architectes. Pour savoir plus: www.journeesdupatrimoine.ma

Bouchra Elkhadir
……………………………………………………………………………

Sites historiques

Le Boulevard Mohammed V

Cette artère principale du Plan Prost présenté en 1915 se devait de relier le port de la ville à la première gare (aujourd’hui Casa-Voyageurs). Afin d’obtenir son tracé définitif, une négociation a été nécessaire, donnant place à la procédure de remembrement expérimentée au Maroc. Bordée d’arcades, cette artère, appelée dans un premier temps Boulevard de la gare, a été jusqu’aux années 90 du siècle dernier, l’«avenue des Champs Elysées de Casablanca». Sa récente piétonisation avec l’aménagement du passage du tramway lui redonne l’attrait des années passées.

Le quartier des Habous

Sur une idée de Samuel Biarnay et d’Henri Prost en 1916, la «Nouvelle ville indigène» était destinée à une population marocaine à revenus modestes. Le plan du quartier a été confié à Albert Laprade pour le plan Masse et a été finalisé par les architectes Edmond Brion et Auguste Cadet.

L’Ancienne Médina

L’histoire moderne de Casablanca commence dans l’enceinte de la médina où, dès le XIXe siècle, une population de juifs, de musulmans et de chrétiens s’organise autour de leurs propres lieux de culte et d’administration. De la porte de la Marina à Bab Marrakech, le cœur révèle le secret des ruelles de cette médina qui ne ressemble à aucune autre. Les 4 km de remparts renferment de magnifiques façades percées de balcons qui font la spécificité de cette médina.

La Place Mohammed V

Ce site accueillait jusqu’en 1916 les camps militaires de Casablanca. Avec le Plan d’Henri Prost et le dessin de Joseph Marrast, la place devient le cœur de la ville en regroupant les fonctions administratives principales avec la Poste, le Tribunal, la Wilaya et la Banque du Maroc.

Hay Mohammadi

Situé à l’est de la ville, Hay Mohammadi naît de l’essor économique et démographique de Casablanca et suit son évolution. Des premiers bidonvilles des années 1920 aux cités horizontales et verticales des années 50, en passant par les cités ouvrières des années 1930, ce quartier est un véritable laboratoire architectural. Derrière ses murs, l’histoire humaine du quartier nous raconte les pages sombres du protectorat et des années de plomb; mais aussi l’histoire des figures légendaires du sport, de la musique et du cinéma. Aujourd’hui, c’est à la Fabrique culturelle des Anciens abattoirs que se manifeste l’effervescence artistique du quartier. Les Journées du Patrimoine sont l’occasion d’une programmation riche et d’un départ en bus à la découverte du quartier.

Voir aussi

Nouveau : un «Forum marocain de l’innovation et du dialogue des cultures»

Le «Forum marocain de l’innovation et du dialogue des cultures», une nouvelle plate-forme dédiée à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.