vendredi 20 octobre 2017

Académie des Arts : 2ème promotion

Academie des arts maroc 2014

L’Académie des Arts agit au profit d’élèves et offre un apprentissage artistique dans trois filières: les arts plastiques, l’écriture littéraire et le multimédia.

La Fondation Attijariwafa bank, à travers son Pôle Art & Culture, poursuit son engagement dans l’éducation artistique des jeunes, à travers le renouvellement de son programme «Académie des arts». Un programme pédagogique composé de trois disciplines: «Expression plastique», «Expression littéraire» et «Multimédia» qui s’attache à former, sur une période de trois ans, les collégiens et lycéens des établissements publics de Casablanca. L’Académie des arts a été initiée en 2010 en partenariat avec l’Académie Régionale d’Education et de Formation (AREF) du Grand Casablanca.
Forte du succès de la première promotion (2010-2013), qui a été récompensée par des attestations de mérite et une grande exposition à l’espace d’art Actua en février 2014, la Fondation Attijariwafa bank a choisi de faire profiter de ce programme une nouvelle sélection d’une centaine d’élèves opérée par les soins de l’AREF des collèges et lycées des 11 délégations de Casablanca. Pour cela, une convention a été signée entre la Fondation Attijariwafa bank et l’AREF, jeudi 11 décembre 2014, lors de la cérémonie de lancement de la deuxième promotion Académie des arts. A cette occasion, Khadija Benchouikh, directrice de l’Académie Régionale d’Education et de formation du Grand Casablanca, a vivement encouragé les parents d’élèves pour qu’ils permettent à leurs enfants de profiter de cette fenêtre d’expression et d’ouverture qu’offre l’Académie des arts, d’autant plus que matériel et outils pédagogiques sont gracieusement fournis par la Fondation.

Quant à Ismaïl Douiri, Directeur général du groupe Attijariwafa bank, il a déclaré: «Notre collection picturale, véritable patrimoine culturel pour tous et notre longue histoire de mécénat sont à la source de notre volonté de partage. Car l’art est ce qui permet de renforcer le lien social entre les générations et les classes sociales. Matières essentielles à l’évolution de la pensée et à l’ouverture des âmes, l’art et la culture ne doivent pas être l’apanage d’une élite intellectuelle ou sociale. Ils doivent servir à former le goût en commençant auprès des plus jeunes. Ouvrir son espace au savoir, à la circulation des idées, c’est, pour Attijariwafa bank, avancer avec la société par-delà sa vocation économique et aider la jeunesse à se construire une identité culturelle, fière et enracinée». A préciser que les encadrants de l’Académie des arts sont: Abderrahmane Banna, professeur d’arts plastiques et plasticien, Abderrahmane Benhmza, critique d’art et Chafik Aaziz, directeur artistique.
Le programme est entièrement financé et hébergé par la Fondation Attijariwafa bank et est dispensé par trois spécialistes chevronnés.

Bouchra Elkhadir

Voir aussi

Street Art : Un atelier pour renouveler l’âme enfantine d’Assilah

L’atelier «Street Art» pour enfants, lancé le 10 juillet et qui s’est poursuivi jusqu’au  21 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.