mercredi 23 août 2017

SIAM 2015 : L’avenir est dans le pré

Siam 2015

Pour le ministère marocain de l’Agriculture, tout est aujourd’hui question d’avenir. Un avenir qu’on veut sûr et qu’on aborde déjà avec beaucoup d’assurance, particulièrement en ce qui concerne la sécurité alimentaire.

En effet, après la dernière édition du Salon «Halieutis», tenue sous le thème de «La mer est l’avenir de l’homme», voilà que s’ouvre à Meknès la 10ème édition du Salon International de l’Agriculture (SIAM) sous le thème: «L’agriculture et les systèmes alimentaires». Et juste avant, la Capitale ismaïlienne était au rendez-vous avec la 8ème édition des Assises de l’agriculture qui a choisi de se pencher sur l’avenir de l’agriculture marocaine et les moyens concrets pour faire de cette dernière une locomotive de développement économique et social du pays. Cette édition a ainsi permis de dresser le bilan et l’état d’avancement du Plan Maroc Vert qui est à une phase importante de son déploiement, puisqu’on n’est qu’à cinq années de l’échéance 2020 qui marquera l’achèvement de sa mise en œuvre.

Place au Salon

Avec ses nouveautés et ses avancées, le SIAM arrive cette année avec bien des surprises et des records. Au bout de dix ans, l’événement est déjà assez mûr pour faire de cette édition une réelle plate-forme de débat et d’analyse des différents défis auxquels l’agriculture marocaine doit encore faire face. L’édition qui se tient jusqu’au 3 mai 2015 à Meknès, connaît la participation d’un millier d’exposants en provenance de 55 pays. C’est à partir de là et au vu de cet engouement que cette manifestation de grande envergure, organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ambitionne de remettre l’agriculture marocaine au centre des préoccupations du monde agricole. En effet, ce Salon, organisé par le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime, à 5 ans de l’achèvement du Plan de développement agricole à horizon 2020, est un lieu de mémoire de l’évolution du tissu agricole et des innovations qui ont marqué le monde rural.
Le Maroc est aujourd’hui considéré comme un modèle pour l’Afrique en ce qui concerne le secteur agricole. C’est pourquoi cette édition s’est imposée le défi d’être celle de tous les records, avec 55 pays présents représentant le quart des 1.200 exposants. Le SIAM, qui table cette année sur un million de visiteurs, signe son statut aux normes internationales et a ouvert grande la porte de la mondialisation.
Etendu sur une superficie de 172.000 m2, le Salon reconduit lors de cette édition les 9 pôles thématiques, à savoir: pôle Régions, pôle Institutionnels et Sponsors, pôle Produits, pôle International, Agrofournitures, Nature et Vie, Machinisme, Elevage et Produits du terroir. Figurent également au programme de cet événement international plusieurs conférences, tables-rondes, ateliers et concours d’élevage, en plus de la remise de trophées et des rencontres BtoB.
Il est à noter qu’à l’occasion de son 10ème anniversaire, le SIAM a choisi de mettre l’agriculture marocaine, actuellement en pleine évolution, au centre de la mouvance agricole mondiale.
Hissé au podium des grands événements agricoles internationaux, le SIAM, devenu une référence mondiale après avoir gagné en maturité et accumulé une importante expérience en dix ans, est organisé cette année sous le thème «Agriculture et système alimentaire», avec pour objectif affiché de mettre l’agriculture marocaine au centre de l’actualité du monde agricole et de souligner les défis que ce secteur vital pour l’économie nationale est appelé à relever. Ce sera ainsi l’occasion d’exploiter les pistes et étapes pour le développement de systèmes alimentaires locaux et ainsi sécuriser le concept «Système alimentaire territorialisé (SAT)» défini par la FAO et l’OMS et qui touche quatre piliers fondamentaux, à savoir: accès, disponibilité, qualité et stabilité.
En effet, le SIAM compte capitaliser sur une année marquée par de bonnes précipitations au Maroc, pour s’attaquer à une thématique des plus réfléchies. Il faut dire que depuis 2006, date de sa première édition, le Salon, à travers le choix de ses différentes et pertinentes thématiques, a suivi de près et collaboré en filigrane aux évolutions et réalisations du développement de l’agriculture marocaine et de son positionnement aussi bien sur les scènes nationale et continentale que celle internationale.

Hamid Dades

………………………………………………………

10ème édition : Quand parlent les chiffres


Au bout de dix ans de vie, le SIAM atteint aujourd’hui des chiffres très expressifs. Aussi faut-il noter:
– 85%, taux de fidélisation des exposants,
– 55 pays représentés,
– 1.200 exposants,
– 2.200 locataires du «Pôle Elevage»,
– 356 associations et coopératives du Pôle Produits du Terroir (30 seulement en 2006),
– un million de visiteurs attendus, contre 850.000 lors de la précédente édition,
– 170.000 m2 d’espace couvert par le Salon,
– et 9 pôles thématiques (Régions, Institutionnels et Sponsors, International, Produits, Agrofournitures, Nature et vie, Elevage, Machinisme et Produits du terroir).

……………………………………………………………….

Voir aussi

Voyage… Ces jeunes qui bousculent les habitudes…

Diplôme en poche, nouveau boulot, les moins de 35 ans bousculent les habitudes et, surtout, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.