Flash Infos

La Chambre des représentants salue l’initiative royale à forte portée solidaire envers les pays africains

La Chambre des représentants salue l’initiative royale à forte portée solidaire envers les pays africains

Le président et les membres du bureau de la Chambre des représentants ont hautement salué l’initiative royale à forte protée solidaire en direction des pays africains, auxquels le Maroc a acheminé des aides médicales pour les accompagner dans la lutte contre la Covid-19.

Le Royaume aspire à travers cette initiative à consolider la coopération avec les pays frères, à partager le fardeau de la pandémie et à créer un climat de coopération et de solidarité afin d’en limiter les répercussions, indique le bureau de la Chambre dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion sous la présidence de Habib El Malki, président de cette institution, consacrée à l’organisation de l’action de la Chambre.

A cette occasion, les participants ont exprimé leur fierté des réalisations qui ont pu être accomplies en un temps record par les entreprises marocaines dans le respect des normes sanitaires dans un élan porté par l’esprit de patriotisme sincère et d’attachement aux intérêts de la patrie, ajoute le communiqué.

Sur le registre du contrôle parlementaire, le bureau de la Chambre a fixé l’ordre du jour de la prochaine séance hebdomadaire des questions orales, dédiée aux secteurs des Affaires étrangères, de la Santé, et de l’Énergie et des mines, tout en se félicitant de l’approche adoptée qui a permis des débats nourris autour de chaque thème.

Dans le cadre de l’action législative, les groupes et le groupement parlementaires ont pris des initiatives dans le secteur de la Santé à travers une proposition de loi portant création du Conseil national consultatif de la santé, que le Bureau a soumise à la Commission parlementaire des secteurs sociaux.

Ces initiatives ont aussi porté sur une série de propositions de loi : la première concerne l’annulation des majorations, amendes et pénalités pour les régions, préfectures, provinces et communes, alors que la seconde porte sur la fiscalité des collectivités locales. La troisième proposition qui se rapporte au régime des taxes dues aux collectivités locales et leurs instances, a été transmise à la Commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville.

S’agissant du projet de loi de Finances rectificative, le bureau a poursuivi la discussion sur les points relatifs aux mesures et aux procédures liées à ce texte en faisant prévaloir une approche participative avec tous les acteurs concernés. Il a été convenu à cet égard de la nécessité de faire émerger un large consensus pour l’aboutissement de cette étape qui a coïncidé avec une conjoncture exceptionnelle à tous les égards.

Dans le domaine de coopération avec les institutions et les centres de recherche et de documentation, le bureau a décidé de signer une convention avec le Haut-Commissariat au Plan (HCP), et le Centre national de la documentation relevant du HCP, dans le but de préserver la mémoire parlementaire, de favoriser l’accès à l’information au public et de fournir à ce centre les documents électroniques publiés par l’institution législative.

LR/MAP

Voir aussi

Bamako | Le Maroc, “un pays voisin avec lequel le Mali entretient des relations multiformes”

Bamako | Le Maroc, “un pays voisin avec lequel le Mali entretient des relations multiformes”

Le Royaume du Maroc, en dépit de l’absence des frontières physiques avec le Mali, constitue …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.